C’est par une note adressée au président de l’Assemblée Nationale CAVAYE YEGUIE Djibril, que les députés du parti de John Fru Ndi ont exprimés leur mécontentement.

La deuxième formation politique au Cameroun exige l’ouverture rapide des débats sur la question anglophone faute de quoi il n’y aura pas de travaux à l’Assemblée Nationale.

« Nous exigeons avant toute chose l’ouverture d’un dialogue inclusif sur la crise anglophone », déclare le président régional du SDF pour le Littoral Nintcheu Jean-Michel.

En rappel, les députés du SDF avaient déjà boycotté l’ouverture des travaux de la 3ème session parlementaire le mardi 14 novembre dernier. Ils avaient alors exigé l’inscription du problème anglophone à l’ordre du jour.

23755586_1726981940658874_1667216808010250944_n.jpg

 

 

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur