Cameroun- habitat : Du grain à moudre pour Célestine Ketcha Courtès.

https://237actu.com/Cameroun- habitat : Du grain à moudre pour Célestine Ketcha Courtès.
Société

Cameroun- habitat : Du grain à moudre pour Célestine Ketcha Courtès.

En effet, pour résorber avec efficacité le problème de l’habitat dans les quartiers dit « précaires » et assainir les prêt de 2000 hectares,le Cameroun a besoin de 2450 milliards FCFA.

Célestine Ketcha Courtès, ministre de l'Habitat et du Développement urbain (Minhdu), a échangé récemment à Yaoundé avec les partenaires techniques du Cameroun, impliqués dans le financement de la phase 4 du Programme participatif d'amélioration des bidonvilles (PPAB). La Minhdu a indiqué que le Cameroun est prêt pour la phase 4 du PPAB qui pourrait cibler 7 à 10 villes camerounaises. Le montant à mobiliser se situe entre 30 et 50 millions d'euros (32,7 milliards FCFA).

Raison pour laquelle le membre du gouvernement camerounais a lancé un plaidoyer en direction de l'Union européenne, le chef de l'unité PPAB à ONU Habitat, la Banque africaine de développement (BAD), le Crédit foncier du Cameroun et le Fonds d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom). Selon Mme Ketcha Courtès, « la stratégie nationale d'amélioration des quartiers précaires fait ressortir une première estimation des besoins financiers s'élevant à 2450 milliards FCFA pour l'intervention sur 1700 ha de quartiers précaires ».

Depuis 2010, le Cameroun, lui-même, a déjà pu mobiliser plus de 2,35 millions d’euros (près de 1,5 milliard FCFA), à travers les fonds propres de l'Etat, pour l'amélioration des quartiers précaires du pays.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu