Cameroun : Pour le Professeur agrégé de philosophie, Franklin Nyamsi, Paul Biya n’aime pas l’ethnie Beti-Bulu

S,E Paul Biya

Le Prof Franklin Nyamsi pense que les camerounais, issus des ethnies béti-bulu sont longtemps restés dans l’illusion, croyant que Paul Biya était au pouvoir pour eux.

Malheureusement, « Leurs villages sont abandonnés, ils n’ont pas d’électricité, pas de routes, pas d’hôpitaux, les enfants meurent de toutes sortes de maladies ». L’agrégé de philosophie estime qu’ils (Beti-Bulu) étaient tombés dans le piège et comprennent déjà, depuis que Paul Biya a rempli Kondengui de toutes leurs élites.

Voici l'intégralité de son message

« Il y a des camerounais, issus des ethnies béti-bulu, qui eux même sont tombés dans ce piège. Croire que Biya est au pouvoir pour eux. Mais depuis que PB a rempli Kondengui de toutes leurs élites, beaucoup ont compris. Avant ils avaient l’illusion que PB était au pouvoir pour eux.

Leurs villages sont abandonnés, ils n’ont pas d’électricité, pas de routes, pas d’hôpitaux, les enfants meurent de toutes sortes de maladies. Mais malgré cela, certains croyaient que le fait que Biya soit originaire du pays bulu, ou qu’il se soit entouré de béti-bulu, ça veut dire qu’eux ils sont au pouvoir.

Mais tu meurs de kwashiokor, tu dors dans des maisons de terre batue, en plein Yaoundé et tu es au pouvoir comment ? il faut aussi que nous désintexiquions au passage, nos frères béti-bulu, qui sont dans la misère absolue, et qui croient que parce que PB est originaire de Mvomeka, ils sont aussi au pouvoir. Non vous n’y êtes pas.

Si non vos villages ne seraient pas parmi les plus pauvres du pays… (vous subissez exactement les mêmes souffrances que tout le monde au Cameroun. Vous n’êtes pas des bourreaux, mais des victimes, et il est bien que vous le sachiez aussi). M. Biya veut que la révolution citoyenne devienne une révolution tribaliste, parce que c’est par cette méthode qu’il réussira à perpétuer son système, même après lui. Je vous remercie tous de garder la foi en notre pays ».

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur