Au moins quatre soldats camerounais ont été tués vendredi 12 avril à Kerawa, dans l'extrême nord du Cameroun

En effet, le véhicule qui conduisait ces soldats, a fait irruption dans une mine mise en place par des combattants de Boko Haram.

Cet incident est survenu lorsque les soldats effectuaient une patrouille entre Gouzdavreket et Asshigacha. Leur véhicule a complètement été brisé. En outre, sept autres soldats ont été grièvement blessés et ont été évacués sur le champ pour des soins médicaux.

Cela porte à sept le nombre de soldats camerounais tués par les combattants de Boko Haram en l'espace d'une semaine. Dans la nuit du 7 au 8 avril, on a enregistré une autre attaque, qui a fait trois morts dans la localité de Sagmé à quelques mètres du Nigéria.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur