Me Jean De Dieu Momo,ministre délégué auprès du ministre de la justice garde des sceaux

Le néo ministre a fait cette déclaration samedi passé, au parcours Vita de Douala, à l’occasion d’un meeting de remerciement au président Paul Biya, qui a fait de lui un ministre de la République du Cameroun.

L’opposant d’hier, a profité de cet instant de joie pour louer et magnifier le président Paul Biya, celui là qu’il pourfendait encore il y a quelques années. Il n’a pas manqué d’expliquer à l’assistance comment sa vie a changé. « Ma vie a changé, je vais dire que ma vie a effectivement changé parce que j’ai moi-même changé de logiciel, j’ai changé ma façon de voir le Cameroun et les autorités de mon pays. Les gens m’appellent « sardinard » pourquoi ? Pendant la dernière élection présidentielle, on partait tous au pouvoir. Je les ai driblés et je suis arrivé, j’ai marqué le but. Dans un passé récent j’étais un opposant radical au président Paul Biya et tout son régime, mais j’ai finalement compris qu’ils avaient raison et moi j’avais tort, que j’étais victime de mon ignorance des hautes et performantes réalisations du chef d l’Etat. Je me suis aperçu que beaucoup de gens connaissent très peu ou pas du tout les efforts de construction nationale que Paul Biya déploie. En même temps, le Cameroun est victime d’une campagne de dénigrement systématique orchestrée hélas, trois fois hélas par ses propres enfants égaré », a-t-il déclaré devant les militants du PADDEC, parti politique dont il est le président, mais aussi en présence de ceux de son parti allié, le RDPC.

Au cours de ce même meeting qui a vu la participation des personnalités de la république comme son patron Laurent Esso, Joseph Le, ou encore Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, le ministre délégué auprès au Minjustice a officiellement lancé son «Prix MINDEL Momo de l’entrepreneuriat jeunes»

Ce prix MINDEL Momo de l’entrepreneuriat jeune, a explique le ministre, vise à libérer le potentiel des jeunes et à permettre aux jeunes de devenir des créateurs de richesses et de devenir de futurs employeurs au lieu de perdre le temps et de l’énergie créatrice pour chercher le travail.

5 meilleurs entrepreneurs jeunes seront par la suite accompagnés dans la réalisation de leurs projets en vue de s’assurer de l’effectivité de leur mise en œuvre. Pour cette 1ere édition 2019 ,le prix MINDEL jean De dieu Momo s’élève à 10 millions de FCFA .il sera majoré à 20 millions de FCFA en 2020

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur