Cameroun : L’armée neutralise deux combattants de la secte islamiste Boko Haram

Cameroun : L’armée neutralise deux combattants de la secte islamiste Boko Haram

L’armée camerounaise a tué deux combattants de la secte islamiste Boko Haram lors des violents combats dans la nuit de samedi à dimanche à Sanda-Wadjiri région de l’Extrême-nord, selon des informations recueillies par Koaci.

Les incursions des terroristes de Boko Haram se sont intensifiées ces dernières semaines dans plusieurs localités de l’Extrême-Nord du Cameroun.

L’une d’elle s’est produite dans la nuit de samedi 13 à dimanche 14 avril 2019. Des assaillants ont attaqué la localité de Sanda-Wadjiri dont une position militaire.

En riposte, l’armée en a abattu quelques-uns. La riposte de l’armée est intervenue suite à « une attaque d’un groupe des terroristes de Boko Haram contre nos forces de défense », affirme une source sécuritaire sous couvert d’anonymat. «

Deux terroristes ont été tués plusieurs autres blessés il n’y a aucune perte dans les rangs de l’armée camerounaise », poursuit notre source. Le 12 avril dernier, 4 militaires camerounais ont trouvé la mort dans l’explosion d’une mine artisanale sur l’axe Gouzda-Vreket au passage d’un véhicule de l’armée.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu