Des combattants séparatistes armés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud du Cameroun ont annoncé un autre lockdown(fermeture des régions) pour boycotter les célébrations de la fête du Travail et de l’unité.

Des activistes séparatistes ont annoncé que ce énième lockdown se déroulera en deux phases, la première du 29 avril au 1er mai, pour empêcher les célébrations de la fête du Travail. Ensuite, à nouveau du 19 au 20 mai pour contrecarrer les célébrations de la fête nationale dans les régions anglophones.

Cependant, les autorités administratives toujours appellent les habitants à ne pas respecter ces appels des villes mortes.
En attendant, l’administration n'a pas encore réagi à ce dernier appel des séparatistes armés en faveur d'un lock-out.

 

 

 

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur