Le Tribunal de Première instance ( TPI) de Yaoundé avait annulé la plainte de Xavier Messe contre Amougou Belinga et Jean Jaques Ze, pour des faits qui remontaient au 09 avril 2018.

Hier vendredi 03 avril au cours de l’émission Décryptage sur Vision 4, le PDG du Groupe L'Anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga, est revenu sur cette affaire qui continue de défrayer la chronique. En effet, Amougou Belinga reproche à son ex collaborateur de n'avoir rien apporté au journal l'Anecdote. Le « Pape des médias » qualifie l'ex Directeur de publication  de Mutations de « poisseux » et l'accuse également d'avoir empêché le recrutement de Felix Ebole Bola, ancien secrétaire de rédactions de Mutation. Il explique que les gens lui avait pourtant dit « que Felix Ebole Bola écrivait mieux que Xavier Messe qui n’était qu’un « instable »

Extrait

Il touchait 750.000 Fcfa de salaire par mois, avec une avance d'un an, ceci deux semaines avant de commencer à travailler, ça n’existait nul part…Il a travaillé 02 semaines, il a pris 03 mois encore de salaire. Un mois après, il a encore pris 03 mois. Monsieur Xavier Messe à touché 18 mois de salaire avant de faire 04 mois de service.

Il est arrivé ici (Groupe l'Anecdote) avant de travailler, j’ai envoyé prendre un véhicule de son choix à la Cami Toyota, ça été payé. Il a perdu les clés avant même de démarrer la voiture, il a fallu qu’on commande encore ces clés de démarrage. Le véhicule est resté stabilisé pendant un mois. J’ai d’abord vu que c’était un poisseux. Il n’ya pas de raison qu’on vous achète un véhicule avant que vous ne montiez dessus les clés ont disparu. S’il y a quelqu’un qui a de l’ingratitude c’est ce monsieur. Le temps qu’il a mis ici (groupe l’Anecdote) les ventes commuées n’ont pas atteint 04 millions Fcfa.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur