Peter Mafany Musonge

La Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme a rejeté les informations selon lesquelles elle avait proposé d’interdire l’utilisation des mots «anglophone» et «francophone» au Cameroun.

Le président de la Commission, Peter Mafany Musonge, a déclaré dans un communiqué qu'il ne s'agissait que de l'une des 62 propositions présentées par des experts lors d'un colloque organisé à Yaoundé pour évaluer l'évolution du multiculturalisme au Cameroun en vue de l'élaboration d'un plan stratégique national et d'un projet de loi sur le multiculturalisme au Cameroun.

Peter Mafany Musonge a déclaré que les experts ont proposé de supprimer les termes, car il ne reflète pas une identité camerounaise authentique.

Cependant, la proposition n'a pas encore été examinée ni adoptée par la Commission du bilinguisme, a déclaré Peter Mafany Musonge, tout en écartant également les informations selon lesquelles la proposition avait été transmise au chef de l'Etat.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur