Le social democratic front, SDF, a annoncé dans un communiqué qu’il boycottera la célébration marquant la 47e édition de la fête nationale le 20 mai sur l’étendue du territoire national.

Un communiqué signé par le vice-président du parti, l'honorable Joshua Osih, indique que le parti va boycotter l'événement, "par sympathie pour les Camerounais vivant une situation de guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, ainsi que pour les personnes souffrant de la grave crise d'insécurité dans les autres régions (Nord et Extrême-nord).

Joshua Osih a ajouté que tant que la "guerre civile" et l'insécurité persistent, le SDF ne pourra pas participer aux célébrations nationales.

Le SDF s’est joint au MRC j pour boycotter les célébrations de la fête nationale en signe de solidarité aux victimes de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

L'année dernière, le SDF a organisé une parade surprise sur le boulevard du 20 mai, lorsque ses partisans ont défilé nu devant le chef de l'Etat pour exprimer leur déception dans la gestion de la crise.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur