Ayant constaté l’augmentation du coût du pèlerinage à la Mecque cette année, les pèlerins ont tenu à saisir le président camerounais Paul Biya pour revoir ce coût à la baisse.

Avec cette subvention d’un montant élevé à 1 milliards Fcfa, la communauté musulmane peut entreprendre en toute quiétude l’un des plus important pilier de l’Islam. Cette réaction prompt du président camerounais, intervient 24h après la doléance à lui adresser par la communauté musulmane.

En présence du Ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji ( Président de la commission nationale du Hadj) , le collectif des associations Islamiques des Imams et des encadreurs de pèlerins musulmans ; ont tenu à adresser aux président Camerounais, des remerciements vis-à-vis du geste effectué.

Cette subvention arrive au moment où la hausse du coût élevé du Hadj, selon le minat, serait lié au facteur exogène ( Augmentation des frais de visa de l’ordre de 109 000 Fcfa ; le transport interne, par le bus, de l’ordre 175 000 Fcfa ; et le taux de change du Dollar passé de 590Fcfa en 2018 à 630 en 2019.

Cette subvention ramène donc le coût du Hadj à celui de l’année 2018. Soit, 2 242 000 Fcfa au lieu de 2 529 000 Fcfa. Une aubaine pour un grand nombre de musulmans camerounais désireux se rendre au pèlerinage à la Mecque, afin d’accomplir leur devoir religieux.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur