Un groupe de femmes a lancé un défi au gouvernement camerounais dans la recherche de solutions durables à la crise qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest pour le retour de la paix.

Les femmes ont fait entendre leur voix hier à Bamenda lors de l’arrivée du premier ministre Dion Ngute dans la région du Nord-ouest. Elles ont fondu en larme, lançant leurs cris de peur et de psychose qui règnent depuis l’escalade de la crise.

Ces femmes portaient des pancartes avec divers messages appelant à la paix dans les deux régions. A Buea, dans la région du Sud-ouest, le chef du gouvernement et également attendu par les femmes qui planifient le même scenario.

Par ailleurs, le Premier ministre devrait rencontrer divers acteurs de la région, notamment des représentants de l'élite, des dirigeants traditionnels, des administrateurs locaux, des dirigeants de la société civile et des journalistes.

FB IMG 15574183033619302

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur