Des sources ont confirmé que les chauffeurs de taxi de Buea prévoient de présenter une pétition au Premier ministre Joseph Dion Ngute sur les excès que les forces de sécurité ont subis à leur égard aujourd'hui,

Ils se sont rassemblés lundi 13 mai au stade Molyko pour déposer une série de plaintes à soumettre à Joseph Dion Ngute. Selon des sources, ils auraient décidé de lui parler des actes de harcèlement et d'intimidation dont ils auraient été victimes de la part d'agents de sécurité.

S'adressant à la presse, ils se sont plaints de ce que des policiers et des gendarmes ont profité de la crise pour faire face à une force disproportionnée.

En outre, ils accusent les services de sécurité de refuser de payer leurs billets lorsqu'ils les transportent, sous prétexte qu'ils sont des agents de l'État.

Alors que le Premier ministre entame aujourd'hui son voyage de mission pour la paix dans la région du Sud-Ouest, ces chauffeurs disent qu'ils vont régler ces problèmes, et beaucoup d'autres, dans l'espoir que des solutions concrètes suivront.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur