François Kenfack n’est plus militant du RDPC, le parti au pouvoir

Le conseiller municipal de la commune de Nkong-Zem, département de la Menoua, a démissionné de cette formation politique le 2 janvier 2019 pour rejoindre le MRC de Maurice Kamto

L’homme politique explique sa transhumance politique par un « comportement inhumain et discriminatoire des responsables locaux du parti au pouvoir vis-à-vis des militants »

« Sans vous mentir, je rejoins les rangs du MRC où les valeurs humaines sont respectées et dont l’avenir est prometteur pour un Cameroun pour tous. J‘ai constaté et décrié depuis longtemps le comportement inhumain discriminatoire de ses responsables locaux vis-à-vis de leurs militants sans solution. Cette situation qui s’aggrave au jour le jour a atteint son apogée et j’ai jugé de quitter le bateau avant sin naufrage définitif », explique-t-il dans une note adressée au chef de l’antenne ELECAM à Dschang, au président de la section RDPC Menoua Nord et au maire de la commune de Nkong –Zem

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur