Olivier Bibou Nissack

Depuis hier, des messages indiquent sur les réseaux sociaux que Maurice Kamto, leader du MRC, aurait suspendu son porte-parole, Olivier Bibou Nissack.

En effet, tout est parti d'un post du Dr Modestine Carole Tchatchouang Yonzou, repris par plusieurs groupes populaires sur Facebook, qui révélait que « Maurice Kamto a pris la décision de suspendre Bibou Nissack de toute prise de parole en son nom jusqu'à nouvel ordre ».

L’écrivaine camerounaise installée en France croyait savoir à cet effet que cette décision de Maurice Kamto est consécutive à une information dans laquelle Bibou Nissack, cite Maurice Kamto, Paul Eric Kingue, Christian Penda Ekoka, Albert Dzongang, comme représentants de la coalition pour le Grand dialogue national convoqué par le président Biya, ceci contre l’avis du leader du parti.

«Cette initiative prise par Bibou Nissack a suffi pour provoquer une colère foudroyante de Maurice Kamto qui n'a pas manqué de le convoquer pour lui signifier sa suspension jusqu'à nouvel avis, comme porte-parole », certifie -t-elle.

« Instruit avec colère de retirer cette information relayée, Bibou Nissack n'avait pas d'autre choix que de pondre un article intitulé : "Le MRC NE MENDIE PAS SA PARTICIPATION AU DIALOGUE", mais c'etait trop tard » , poursuit la sociologue qui se présente comme  « fille de République ».et soutient avoir participé en 2013 à la relecture du projet politique de Maurice Kamto

Rappelons que le MRC n’a fait aucune déclaration officielle jusqu’ici, toutes nos tentatives pour joindre Olivier Bibou Nissack avant de produire un article équilibré se sont avérées infructueuses.

Le même Olivier Bibou Nissack a par ailleurs confirmé sa présence pour demain mardi 17 septembre sur le plateau d’ABK, une radio privée qui émet depuis Douala, la capitale économique. Il devrait vraisemblablement se prononcer sur cette question qui continue de susciter des questionnements.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur